Tricot-thérapie

      Aucun commentaire sur Tricot-thérapie

Beaucoup de nos grand-mères ont été de grandes adaptes de cette thérapie qu’est le tricot 🙂

J’ai eu la chance d’apprendre à tricoter avec ma grand-mère dés mon plus jeune âge et depuis le tricot à toujours fait partie de mon quotidien. Pas un hiver sans tricoter écharpe, poncho, chaussons ou mitaines pour la famille et les ami(e)s, pas un été sans tricoter des tawashis.

Avant même d’avoir eu connaissance des études faites sur les effets du tricot sur la santé, je sentais intuitivement que tricoter seule ou entre copines faisait globalement du bien.

  1. Tricoter donne un sentiment de fierté. Montrer ou porter une création que nous avons réalisée de nos petites mains procure une grande satisfaction et élève l’estime de soi.
  2. Tricoter a les mêmes avantages que la méditation. Réaliser des projets simples est très relaxant. Le mouvement rythmique et répétitif à les mêmes effets que réciter un mantra lors d’une méditation. Actuellement, aux Etats-Unis, le corps médical prescrit de plus en plus le tricot comme antistress. Le tricot permet de se vider la tête et d’être très concrètement dans l’ici et maintenant. Tricot et moment présent font bon ménage.
  3. Le tricot soulage les symptômes d’anxiété et de dépression. Le mouvement et la concentration nécessaire aide à détourner l’attention des symptômes d’anxiété, réduit le rythme cardiaque et abaisse la pression artérielle seulement après quelques minutes.
  4. Tricoter contribue à améliorer les fonctions motrices. Le tricot stimule presque tout le cerveau : information sensorielle, mémoire, précision, synchronisation du mouvement, navigation spatiale, planification,….
  5. Le tricot ralentit le déclin cognitif. Il stimule votre cerveau et plus le cerveau est utilisé plus il devient sain et dure. Selon une étude, les personnes ayant une activité d’artisanat dont le tricot sont environ 30-50% moins susceptibles d’avoir une « déficience cognitive légère » que les personnes n’ayant pas d’activité créative.
  6. Le tricot aide à prévenir l’arthrite et les tendinites. Utiliser ses doigts et donc ses articulations permet de les garder en bonnes santé. Les doigts construisent lentement leur cartilage et tricoter les rends plus forts.

En plus d’être bénéfique pour la santé, le tricot redevient tendance. Quoi de plus branché que de tricoter entre copines autour d’une tasse de thé ? D’ailleurs clubs et salon de thé consacré au tricot se multiplient dans les grands villes.

Vous pouvez également vous associer à un projet « Yarn Bombing » (tricot urbain) afin de mettre de la couleur dans nos villes.

Tricoter c’est aussi associer dans le même plaisir le regard et le toucher, choix des couleurs, texture et douceur….


Pour les débutantes vous trouverez de nombreux tutos sur Youtube ou sur le très bon site « Drops design ». Il suffit de connaitre quelques points de base très simples pour se lancer et réaliser dès maintenant de jolies créations pleines de douceurs et de chaleur.

Maintenant que vous savez tout sur le tricot à vos aiguilles 🙂

Je vous souhaite de réaliser pleins de jolis ouvrages, moi je retourne à mon projet actuel, tricoter un joli plaid vert pour cet hiver 🙂

Prenez bien soin de vous.

A bientôt

Laisser un commentaire