Je passe à l’action 46/52, ne pas faire de supposition

Cette semaine, je vous propose de mettre en application le troisième accords Toltèques :

Ne faites pas de suppositions

Nous avons tendance à faire des suppositions à propos de tout et de rien. Nous faisons des suppositions sur ce que les autres font ou pensent, ensuite nous croyons dur comme fer qu’elles sont vraies et nous leur en voulons.

Nous faisons également des suppositions sur nous-mêmes, nous avons tendance à nous sous-estimer ou nous sur-estimer. A croire, par exemple, que notre amour est capable de changer le comportement des autres. Mais ce n’est pas vrai, votre amour ne changera personne et si les autres se transforment c’est qu’ils veulent changer, et non parce que vous en avez le pouvoir.

Souvent, nous supposons aussi que notre partenaire ou nos amis savent ce que nous voulons, nous croyons donc qu’il n’est pas nécessaire de leur dire. Puis s’ils ne font pas ce que nous voulions nous sommes blessé et nous pouvons aller jusqu’à  leur reprocher « Comment peuvent-ils….Ils auraient dû savoir ».

Notre plus grande supposition est d’après Don Miguel Ruiz que :

Nous supposons que tout le monde voit la vie comme nous la voyons. Nous supposons que les autres pensent comme nous pensons, qu’ils ressentent les choses comme nous nous les ressentons, qu’ils jugent comme nous jugeons.

Nous arrivons à nous fâcher, à être vexé, angoissé, en colère, déçu, jaloux …. sur la base de simples suppositions :

    • « Il/elle m’a regardé de telle façon, donc je suppose qu’il/elle ne m’aime pas, qu’il/elle est fâché contre moi, qu’il/elle pense que je suis idiot… »
    • « Il/elle est rentré tard je suppose donc, qu’il/elle me trompe,… »
  • « Je ne vais pas à ce entretien car je suppose que je ne suis pas le type de personne que cette entreprise recherche,…. »

Le meilleur moyen de ne pas faire de suppositions est de poser des questions :

    • Pourquoi me regardes tu de cette façon (dégoûtée, ironique, méchante, en colère,..) ?
    • Pourquoi rentres tu aussi tard ?
  • Quel profil de personne recherchez vous pour ce poste ?

woman-687560_1920

Ayez le courage de poser des questions jusqu’à ce que tout soit aussi clair que possible pour vous. Une fois la réponse obtenue, vous n’aurez plus besoin de faire des suppositions puisque vous saurez la vérité.

Aussi, communiquez clairement, dites ce que vous voulez, ce que vous comprenez, ce que vous attendez,…et vérifiez que vos souhaits ont bien été compris.

En matière de communication ayez toujours en tête la citation de Bernard Werber

« Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre. »

Pour toutes les autres suppositions du type « et si, et si, et si » concernant le futur. Le mieux est d’envisager et de visualiser la solution idéale. Inutile de vous angoisser pour un futur hypothétique qui n’existe pas encore. Revenez au moment présent, ici et maintenant,

En faisant toujours de votre mieux

(quatrième accords Toltèques)

En attendant de vous parler de ce quatrième accord, dans mon prochain article arrêtez de faire des suppositions et prenez bien soin de vous.

Prenez bien soin de vous.

A bientôt

Laisser un commentaire